Olivier Lainé

Infographiste - Développeur Web - Motion Designer

Motion Designer

Motion Designer : une passion d’enfance

Les travaux des motion designer m’intéressent depuis tout petit car je suis fasciné par les effets spéciaux, les dessins animés, les images de synthèses… Bref ! Le motion design en général. Vous vous doutez sûrement que cette passion est née grâce à Disney. Évidemment ! Je ne connais pas une personne n’ayant jamais visionné un film d’animation de Disney lorsqu’elle était enfant. On a tous un dessin animé qui nous a marqué dans notre jeunesse et c’est presque à chaque fois un film de Disney. Un autre film marquant pour moi est « Qui veut la peau de Roger Rabbit ? ». Les motion designer de ce film ont vraiment révolutionné le genre du dessin animé, en mêlant réalité et dessins animés.

stormtroopers

Image utilisée selon les conditions Creative Commons – Auteur de la photographie originale : JD Hancock

En ce qui concerne les effets spéciaux et les images de synthèse, il aura fallu attendre que je regarde Star Wars : La Menace Fantôme. C’est le premier film de Sciences-Fiction que j’ai visionné et cela a été une révélation pour moi. J’étais tellement impressionné et absorbé par les effets spéciaux que je regardais les making-of des différents Star Wars pour savoir comment l’équipe de motion designer faisait pour réaliser un vaisseau ou faire l’effet des très célèbres sabres lasers.

Motion Designer en herbe

Avec ce titre explicite vous comprenez donc que je n’ai pas reçu beaucoup de cours dans tout ce qui touche à l’infographie 3D ou les effets spéciaux. La formation MMI est plus axée web et communication. Elle ne forme pas de motion design pur. J’ai reçu quelques cours d’initiation sur After Effect et sur Maya. Ces quelques enseignements étaient utiles puisque j’ai acquis les bases d’After Effect et appris à travailler plus proprement sous Maya. Pour ma part j’aurais vraiment souhaité avoir des cours plus poussés. Et comme j’aime ce genre de projets, je travaille dessus pendant mon temps libre en tentant, cherchant des conseils ou des tutoriels sur internet.

 

Un point important, que j’ai appris et développé durant mes deux ans à l’IUT, est la réalisation de story-board. Durant les projets audiovisuels, nous devions réaliser des story-boards puis tourner le film et enfin le monter. J’ai donc acquis des connaissances dans les phases de pré-production, production et post-production d’un projet audiovisuel. Ces phases sont sensiblement les mêmes pour un film en prise de vue réelle et un film d’animation (j’ai même reçu un cours entier sur les métiers et les étapes de production d’un film animé).

logotype de la société Autodesk, un des plus grands concepteurs de logiciels de motion design

Logotype de la société – de développement de logiciels de conception 3D – Autodesk

 

Apprentissage en autodidacte

N’ayant pas suffisamment acquis de connaissances en motion design durant ma formation, j’ai décidé d’apprendre par moi-même. J’avais déjà appréhendé un peu le logiciel de 3D Blender, puis Maya (vu que beaucoup de studios de production l’utilisent) avant d’intégrer mon IUT. Je pratiquais quand je pouvais et je manquais donc de régularité. Au moment où je rédige ces lignes, mes compétences sont plus élevées sur After Effect qui est un logiciel populaire chez les motion designer. Je sais me servir de ce logiciel et j’arrive à réaliser ce que je souhaite (animation de personnages de 2d, intégration de 3d, effets spéciaux), même s’il me manque encore des connaissances pour arriver à un meilleur niveau et une qualité supérieure. En ce qui concerne Maya… j’ai les bases en modélisation, animation (c’est la partie où je suis le plus à l’aise), rendering, texturing. Une fois que je maîtriserai bien Maya je compléterai mes compétences avec 3ds Max qui a des fonctionnels complémentaires à Maya en termes d’effets spéciaux et compositing.

 

Merci d’avoir pris le temps de lire ces lignes, j’espère vous avoir éclairé sur mes connaissances, mes compétences en tant que motion designer autodidacte. Je peux réellement apporter un plus à vos projets audiovisuels.